L'épilation à la lumière pulsée (IPL)

L'épilation IPL est actuellement l'une des meilleures techniques pour se débarrasser durablement d'une pilosité indésirable. Après plusieurs séances, elle permet de détruire définitivement et sans douleur les poils existants sur la totalité du corps.

Les indications de l'épilation laser

Mise à part les sourcils, il est possible d'épiler toutes les zones du visage et du corps : lèvre supérieure, menton, cou, aisselles, bras, mains, aréoles mammaires, abdomen, ventre, dos, aine, fesses, cuisses, jambes, pieds… Aussi bien chez les femmes que chez les hommes. La lampe flash est efficace surtout sur les poils foncés et les poils en phase de pousse car ces derniers produisent beaucoup de mélamine. Elle n'a pas la même efficacité sur les duvets, les poils fins, blonds ou roux plus délicats à traiter. L'IPL est inefficace sur les poils blancs. Enfin certaines zones peuvent être plus difficiles à épiler comme les avant-bras et les cuisses. Cette technique est également recommandée pour le traitement des folliculites (infection causant l'inflammation des follicules pileux). Il s'agit d'une affection cutanée courante, touchant les personnes de tous sexes et âges. En supprimant le poil normal ou inclus sous la peau, il supprime la cause majeure de lʹinfection ainsi que les tentatives de manipulation de poils et donc de risques infectieux.

Le fonctionnement de l'IPL repose sur la diffusion d'une lumière et de chaleur qui, conduite par le pigment du poil, (appelé la mélamine), vient éliminer le poil à sa racine. Le praticien opte pour la longueur d'onde appropriée en fonction de la couleur de peau et de la pilosité.

 

Le refroidissement de la peau est assuré par gaz cryogénique, par air pulsé continu ou par un refroidissement de contact. Ces systèmes de refroidissement permettent, au-delà du confort pour le patient, d'augmenter la puissance de la lampe afin rendre l'épilation plus performante (notamment lors de son passage sur les poils plus fins ou plus clairs). La durée d'une séance varie entre 5 minutes et 1 heure (ou plus) selon l'étendue de la zone à traiter.

 

L'épilation IPL détruisant en priorité les poils qui sont en phase de pousse (30% de la pilosité), plusieurs séances sont nécessaires (entre 4 et 8). Il faut les espacer de 2 à 4 semaines en moyenne pour obtenir un nouveau contingent de poils en phase de pousse. Afin d'éviter tout risque de dépigmentation, il est important de ne pas débuter le traitement si la peau est bronzée ou hâlée. L'exposition au soleil est proscrite pendant 1 mois après la séance.

Les effets secondaires

Les effets secondaires immédiats de l'épilation IPL sont une rougeur et parfois un petit gonflement de la zone qui entoure le poil (qui est une réaction normale). L'épilation laser n'est pas indolore, mais la sensation reste modérée, elle est souvent décrite comme un coup d'élastique sur la peau. Elle est généralement atténuée par le refroidissement de la zone traitée et parfois par l'application de crème anesthésiante avant la séance sur la zone à traiter.

Les risques et les complications

Pratiqué par des professionnels expérimentés dans de bonnes conditions et avec un bon équipement, l'IPL n'est pas dangereux car les risques sont maîtrisés. Très exceptionnellement, on peut constater des taches brunes (hyperpigmentation) ou blanches (dépigmentation).

Contre-indications

Cette technique est contre-indiquée chez l'enfant, les patients atteints de photo-dermatoses, en cas de prise de médicaments photo-sensibilisants, d'herpès péribuccal, chez les femmes enceintes, sur les peaux bronzées et tatouées.