Le laser pigmentaire (taches et détatouage)

Le laser est un amplificateur de lumière qui permet de résoudre efficacement de nombreux problèmes cutanés (d'origine vasculaire ou pigmentaire) et de préserver la jeunesse de la peau. Dans le traitement des taches brunes dues aux expositions solaires répétées ainsi que dans celui des tatouages lorsqu'ils deviennent une gêne, ce traitement est très performant car il préserve la peau avoisinante, a des suites légères et l'on constate moins de réapparition des taches. Aujourd'hui, le traitement laser de ces taches brunes et des tatouages est une technique d'une efficacité durable et sécurisée qui s'adresse aux femmes comme aux hommes et à tous les types de peaux : blanches, métis, asiatiques, noires.

Les indications

Les taches brunes du visage et du corps sont d'origines très diverses. Dans l'ensemble, ces taches de pigmentation, couramment appelées « taches de vieillesse », sont dues à un dérèglement des cellules qui produisent la mélanine (les mélanocytes). Mis à part le facteur âge, l'exposition périodique et prolongée au soleil peut entraîner leur apparition, même s'il n'y a pas eu de coups de soleil ou de brûlure de la peau. Elles sont présentes sur le visage, le décolleté et le dos des mains.

Le traitement

Le traitement des taches pigmentaires repose sur le principe de photo thermolyse sélective. Il s'agit de faire éclater un pigment (mélanosome) de façon spécifique sans brûler les tissus avoisinants en délivrant une grande quantité d'énergie laser, c'est-à-dire de lumière verte dans ce cas en une fraction de seconde extrêmement brève, juste assez longtemps pour détruire le pigment mais pas assez longtemps pour endommager la peau. Le principe de fonctionnement du détatouage laser est de faire exploser le pigment tatoué par effet photo-acoustique : une onde de choc générée par le laser. Mais tous les pigments n'absorbent pas la lumière des lasers : le noir, le bleu sombre, le rouge s'enlèvent plus facilement que le vert et le bleu roi.

Qu'il s'agisse de taches solaires ou de tatouages, les lasers pigmentaires permettent d'obtenir de très bons résultats. Les traitements durent généralement de 20 à 30 minutes. Le traitement n'est pas indolore mais on peut appliquer une crème anesthésiante avant le traitement ou refroidir l'épiderme pendant le processus. Le port de lunettes de protection est obligatoire. La peau ne doit pas être bronzée.

Les suites

La peau est rouge et légèrement gonflée pendant quelques heures après l'intervention. Toute exposition au soleil avant et après une séance de laser est à éviter, sans quoi on risque de voir apparaître sur la peau des changements de pigmentation. 3 à 10 séances, espacées de 2 mois, sont en général nécessaires pour obtenir un détatouage, en fonction de la densité du pigment, de sa profondeur et des couleurs utilisées. De quatre à six séances, espacées de trois à quatre semaines avec un traitement d'entretien une fois par année pour les taches brunes.

Les effets secondaires

Les complications sont rares. On note des croûtes, une hyperpigmentation ou une hypopigmentation et très rarement des cicatrices.

Les contre-indications

La grossesse et l'allaitement sont des contre-indications de principe. Certaines pigmentations ne peuvent pas être traitées par laser : grains de beauté, masque de grossesse, taches diagnostiquées malignes et pigmentations inflammatoires. Les tatouages professionnels aux couleurs acryliques ou contenant des pigments de fer ne répondent pas au traitement laser.